Shinzô No Suika

Bienvenue !
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Taoru

Aller en bas 
AuteurMessage
majora1

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Personnages : Taoru
Métiers : Boulanger, Paysan et Sculpteur de bâtons
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Taoru   Jeu 2 Nov - 3:15

Je suis né à Astrub, d'une mère Fécatte et d'un père Féca (cela va de soi, à quoi j'aurais ressemblé si j'avais été un Féca tenant d'un Féca et d'une Enutrofette ? Oo) Bon.. *hum hum* Reprenons, je suis né en pleine nature, à mi-chemin entre les enceintes de la ville en elle même et le berceau, oui donc en gros, Oui vous pouvez le dire, j'ai été bercé trop près du mur (mdr) mais pas autant que l'aurais été un Iop (parole de Sram). j'ai commencé a marché à l'âge de 7 ans (précoce pour un Féca) et j'ai commencé le long apprentissage qu'est la maîtrise des boucliers.... pour cela il me fallait accomplir le long voyage en terre d'Amakna jusqu'a mon temple, pour affonter le vilain dopeul. Mais, je dois dire que j'étais feignant.... Et j'avais pô envie. Ce qui me fis changer d'avis, c'est que au détour d'un arbre, un tit peu au nord D'astrub je rencontra une Fille... Yume.. ah et oui là j'ai retrouvé mon courage d'Antan (quand j'apprenais a marcher) et par le pouvoir du Dieu Paypal je pu aller en territoire inconnu, pour impressioner Yume..
l'apprentissage nécessita.... 5 longues minutes, le temps d'écraser le Dopeul qui abusait des "aveuglements" et retrouva Yume et nous nous marièrent (non ce n'est pas le happy end, tant esperé Wink ).

la guerre en Amakna faisait rage, hélas durant cette période, les Bontariens et les Brâkmariens se tapaient dessus violemment, respectivement a coups d'épées de boisailles et de Pelles Zébuth, j'aime autant dire que le combat était perdu d'avance... fallait aussi savoir que les Sadidas, assez extremistes dans l'âme étaient passés aux dernières Elections Amakniennes, et ont considérablement augmenté l'armement Brâkmarien (oui les Sadidas ont souvent un méchant fond). N'ayant que ma bravoure a prouver a ma belle, je m'engagea.... en tant qu'apprentis boulanger, après être passé maître en art de faucher muhahahaha, le rapport avec la guerre ? C'est que je pris par tout d'abord en réaprovisonnant les troupes Bontariennes avec du pain d'une onctueuse et savoureuse consistance... le meilleur quoi (sauf que j'en faisais très peu, et ils m'ont enlevé mon travail pour me donner celui de garde de la Cité de Bonta, comme Yume d'ailleur).

Et là ce fût le drame, après l'obtention du glyphe enflammé et la perte de mon bwak adoré (je l'aimais tellement..) je commenca a perdre la tête, me jetant corp et âme dans le glyphe qui m'affaiblissais a chaque fois me rendant vulnérable a l'ennemis... je baissa ma garde, un jour à la chasse aux kanigrous en compagnie de Yume... J'ai été capturé par un groupe Brâkmarien, Yume m'avait trahis, mais indirectement, vu qu'elle a été empoissoné par lplus grand alchimiste et pêcheur de Brâkmar.

Croupissant dans une prison Brâk pendant près de 2 mois, laissé pour mort par la plupart des habitants et la milice de Bonta, par mes Amis de la guilde, j'entama l'écriture d'un journal de bord... qui j'ose ésperé existe encore :s... Yume tenta de m'aider, mais aveuglé par ma tristesse je lui refusa et accepta mon sort en tant que condamné a mort... Mais lui accordant le bénéfice du doute je lui demanda de preparer un blopisier empoissoné (encore une fois fais par un bon boulanger ET pêcheur ) pour contrer Danathor de Bonta, l'intendant qui causa la guerre par son mauvais fond (les Brâkmariens n'y étaient pour rien) et il mouru ce qui stoppa la guerre (merci Yume Wink ) Mais mois aussi... bien avant que la guerre s'arreta.. je mouru décapité sur la place principale de Brâkmar.... en ayant été dans l'erreur et en accusant ma femme à tort...

C'est ma vie, faite de bonheur, d'illusions, de tromperies de combats acharnés et de courage (oui quand j'ai appris a marcher) et d'amitié aussi (Vive la Guilde) mais aujourd'hui je ne susi là qu'en tant que fantôme, ma tombe est placé dans les landes, seule une personne sait où elle se trouve.... Vive Les LOST SAGA !!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majora1

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Personnages : Taoru
Métiers : Boulanger, Paysan et Sculpteur de bâtons
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Taoru   Ven 24 Nov - 15:32

Depuis la disparition de Taoru, les mythes et légendes naissent autour de ce personnage. Les histoires se transmettent par delà l'immensité de la Terre Amaknéenne, et celles-ci dureront éternellement...

Par ce temps orageux, dans une Chaumière Petite et Sombre D'Astrub, une jeune et belle Fécatte, tout juste mariée, borde ses enfants et leur raconte cette histoire, l'histoire de la disparition de Taoru...

"_ Les enfants, je vais vous raconter une histoire, une histoire qu'il vous faudra vous aussi perpetuer à travers les âges, Celle de Taoru..... Sa disparition... Vous avez déjà entendu parler de lui non ?"
_" Juste une fois... on m'a dit que quelqu'un un jour a entendu le sage Lénald dire qu'il ne restait rien de Taoru... Et que son histoire était un élément clef de l'Histoire D'Amakna.... "
_ "Détrompe toi, peut-etre reste-il quelque chose.. Taoru a enrayé la guerre qui allait frapper Amakna au temps Jadis.. Il nous a tous sauvé. Mais Nous n'avons plus jamais entendu parler de lui, je vais vous dire tout ce que je sais, je vais vous réveler la vérité qu'il faudra transmettre, c'est la volonté d'une personne.... Je vous la révèlerais plus tard, je tiens les informations de ma mère... Allistéria, gardienne bouftous à Astrub de son vivant... "

Elle se leva et s'accouda à la fenêtre toisant la pluie qui martelait anormalement la fenêtre. La Lune éclairait cependant la nuit, perçant les nuages épais.

_ "Ma mère, Allistéria l'a connu très tôt, Dès qu'il eût appris à marché, Notre Dieu Féca l'envoya a sa rencontre pour lui apprendre les rudiments du combat, il était jeune et ne savait rien sur les défenses de base des Féca, ma mère l'envoya au tapis assez facilement, elle garda tout au long de sa vie un regard bienveillant sur ses faits et gestes, car il correspondait au héro de la légende Féca qui devait rétablir l'Ordre entre le Bien et le Mal sur ces Terres.(voir "les légendes prophétiques des classes, futurement plus bas")"

Elle se mit à rire, mais des larmes de tristesses coulèrent doucement de ses yeux... Sa voix s'étrangla...

_"Taoru a rencontré la jeune Osa Yume-Na, elle fût la plus belle de toutes les Osas à ce qui se disait... Il l'avait Croisé au détour d'une ruelle dans cette même Ville et ils ne se quittèrent plus jamais, et vécurent des moments fabuleux. Ils se dirent "Oui" par un beau matin d'un 31 Décembre dans l'Eglise d'Amakna, leur Union était la plus belle Chose qui soit, leur vie était pleine d'aventure... Ils s'aimaient vraiment.
Lors de Son 74 ème Level de combat, Taoru et sa Femme Yume-Na partirent chasser des Kanigrous dans les plaines... Le ciel était bleu, les Tofus chantaient. Après 5 Rudes combats, ils s'asséyèrent dans l'herbe noircie et défoncée par le glyphe de Tao et la puissance de l'attaque du poing du craqueleur de Yume. C'est a ce moment que Tao encore fatigué et ivre d'amour pour sa Belle Osa s'effondra, frappé par une Hâche de Bûcheron qui était d'origine Brâkmarienne... Et Jamais il ne reparût... Mais ma mère savait de source sûre qu'il avait enrayé le processus de guerre et qu'il avait sauvé Amakna...Nous serions peut-etre jamais là sans lui... Il était bel et bien le héro de la Légende décrit dans les textes sacrés... Mais il fait partit des héros oubliés... au même titre que *soupir*.... je dois vous montrer quelque chose les enfants..."

Elle s'écarta de la fenêtre et se saisit d'une petite clef dorée, et ouvrit un petit coffre minutieusement placée dans une petite trappe sous le tapis du sol. Elle en sortit un carnet ancien à la reliure dorée... Sur la couverture figurait le Nom de TAORU.


Dernière édition par le Sam 25 Nov - 18:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majora1

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Personnages : Taoru
Métiers : Boulanger, Paysan et Sculpteur de bâtons
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Taoru   Sam 25 Nov - 15:46

La Jeune Fécatte ouvrit le précieux ouvrage, aussitôt les éléments se déchaînèrent. Le Tonerre gronda, la foudre Tomba non loin de la Chaumière si bien qu’elle s’ébranla, La pluie s’écrasait avec tant d’acharnement qu’elle perçait la robuste carapace des scarafeuilles n’ayant pas trouvés d’abris, le vent quant à lui raisonnait comme les Complaintes des morts des Landes de Sidimotes, laissant derrière lui un sentiment de mort omniprésent et de souffrance… Ce livre était magique… Ou plutôt possédé, il renfermait une âme, son âme… :

*Journal de bord*
Jour 324 à daté de mon enlèvement : « Voilà près d’un an que je croupis dans cette Cellule Brâkmarienne, où l’air y est irrespirable et là où les cendres en suspension m’assèchent la gorge, les Kolérats Rongent ma Cape, qui ressemble déjà à une cape du Mulou Fou.. Si je n’écris que maintenant c’est parce que ce livre m’est apparu à mon réveil ce matin, je remercie le donneur, bien que je doute le voir un jour…
L’heure est grave j’ai appris depuis quelques semaines que les troupes Brâkmariennes se réunissaient dans l’enceinte de la ville, elle est composé des pires Hommes sombres qu’il soit.. Une armée imbattable dans un seul but nous anéantir tous… les corps de métiers y sont représentés, je pense aux mineurs sombres ayant suivit un entraînement surhumain et qui avoisinent les lvl 175.. Personne ne s’en doute bien entendu, les aggros se multiplient et j’entend tout les matins le nombre de têtes alliées à ma cause, qui sont tombées… Je crains le pire. »

Jour 327 : "Les larmes ne me quittent plus, sans nouvelles de ma guilde, ni de ma femme depuis près d’un an, j’apprend par un gardien désireux de me faire souffrir que Yume-Na n’est pas toute blanche quant à ma capture… Aurais-je été trahis ? Comment cela puisse être possible, je pleure tout les larmes de monde, moi qui voulait l’emmener sur l’île de Moon, vivre avec elle.. Elle me plante une dague Eulasse dans le dos… A moins qu’il ne me dise ça que pour destabiliser.. Je suis perdu, Jiva aide moi ! Je t’en supplis, accorde moi au moins le droit de savoir, je ne tiendrais plus longtemps a ce rythme, tout les lames du monde me transperçant ne me feraient pas autant souffrir… Je ne pourrais plus écrire avant quelques jours…"

Jour 348 : "J’apprend que dans 18 Jours je ne serais plus de ce Monde, les Brâkmariens vont m’executer, le même jour que mon mariage, le même jour que la date symbolique de la création de cette Terre par les dieux, et ça sera le jour de la Domination Brâkmarienne et la Terreur envahira les Contrées établissement une soumissions aux peuples et aux créatures environnantes. Je n’y avais jamais vraiment fais attention mais le jour de mon mariage coincide avec la date de la création de toutes vies en ce monde… Ils veulent me faire souffrir intensément.. Je crains que de toute façon ça ne pourrait pas être pire, avant hier Yume-Na m’a rendu visite, comment une Bontarienne peut-elle s’aventurer dans l’enceinte de Brâkmar sans être reperée… La réponse est qu’elle est Brâkmarienne et qu’elle m’a bel et bien piégée.. C’est pour cela que je n’écrivait plus, Ma Tristesse est Tellement Elevée, que je ne pourrais pas tomber plus bas… Elle m’a demandé si elle pouvait faire quelque chose pour moi, je lui ai rien dis, je n’étais pas frappé d’un mutisme spontané, malgré que la parole me manque en étant seul depuis 1 an… mais j’étais frappé par l’horreur, l’horreur d’avoir été trahis par celle que j’aimais et que j’aime encore… Son comportement était toutefois étrange mais rien ne peux justifier un tel acte…."


Dernière édition par le Sam 25 Nov - 18:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majora1

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Personnages : Taoru
Métiers : Boulanger, Paysan et Sculpteur de bâtons
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Taoru   Sam 25 Nov - 16:44

Jour 351 : "Dans 15 jours je figurerais parmis les morts Bontariens servant la Paix et la liberté. Les contes d’Eniripsas (de Fées) ne se terminent peut-être pas si bien à tout les coups… Si je pouvais faire quoique ce soit je le ferais au nom du peuple, faire passer mon amour après ça ne me poserais plus de problèmes… Ou du moins… Je ne sais pas quoi faire.. Yume-Na… Pourquoi ? Que vais-je faire….? Prisonnier, je ne peux rien faire, les mots peuvent m’aider à garder le cap, mais il est de plus en plus difficile de tenir. Les trois squelettes présents dans la cellules semblent se rapprocher de jours en jours, peut-être ais-je des hallucinations, je deviens fous, ils restent assis par terre, morts comme ils devraient l’être. Ils ne ressemblent pas aux Chafers.. Si pour mon plus grand malheur c’était le cas je mourais sans pouvoir me protéger du fait de ma trop grande faiblesse Plus de pouvoirs de protection, et tout le monde connait l’atrocité des Chafers lors d’une mise à mort, ils n’ont pas d’estomacs mais se délectent de la chair qui s’arrache du corps d’un homme ou d’un animal, même si les morceaux tombent par terre car ils ne peuvent les mâcher… Ils en prennent un plaisir insoutenable... Mourir dans ces conditions ne m’infligerais que très peu de souffrances, j’ai déjà vécu les pires choses qui soient ou presque, Mourir le cœur brisé sera la plus dure de toute…"

Jour 356: "J-10, Yume-Na est passé elle s’est effondré en pleurant dans ma Cellule, je l’ai prise dans mes bras… Elle s’est endormit, elle n‘aura pas prononcé un mot… Son sommeil était presque anormal, mais je finis par m’endormir a ses côtés, mes larmes perlant sur ses cheveux Violets décoiffés, la chaleur de son corps, et sa respiration saccadée, bien que son sommeil fût léthargique, montrent qu’elle à fait quelque chose, un gros effort, mais lequel ? Je suis frappé par mes interrogations… Elle voulait me dire quelque chose… A mon réveil Son souffle ne m’ennivrait plus.. Elle n’était plus là, l’a t’on reprise de force ? S’est elle enfuit ? Voulait-elle me dire quelque chose ? Voulait elle passer une dernière nuit avec moi ? Je suis perdu… Snif.."

Jour 359 : "Plus que quelques jours (7) Une Information extrêment importante vient de filtrer jusqu’à mes Oreilles pointues , cette information est de l’ordre à boulverser les choses sachant que dans 7 jour le monde devrait sombrer dans la folie meurtrière et faire autant de victimes chez les Bontariens que chez les Sériannes, sans parler des Neutres, c’est à dire les populations civiles qui n’ont cures des affaires de guerres entre les 2 « Grands » . Cette guerre affectera tout le monde… J’ai appris que l’armée est composée de 23 000 Bandits, 21 000 Boulangers sombres, 310 000 Gardes de Cité Brâkmariens, d’une multitudes de monstres ralliés à la cause comme les Ouginaks (etc…) mais les pires restent les mineurs qui ne sont que 1500 mais qui comportent 330 mineurs au niveau 179… Ceux qui feront le plus de victimes bien entendu… Cette information prouve que tout ces soldats sombres, même les gardes de Cité ont été ensorcelé, et que ce sont des gens normaux endoctrinés au service du mal.. Et je crois savoir qui les ensorcèle, d’après les légendes un roi Sorcier, de race Sram nommé Reicros aurait vécu au temps Jadis et aurait appris la magie noire, ce savoir est perdu depuis Bien longtemps après l’éradication des sorciers adeptes de son culte, cette magie permet en elle même une vie quasi illimitée et un pouvoir de Contrôle sur les personnes ayant été empoisonné à la salive de Dragon (qui n’existe normalement plus à ce jour)… Admettons qu’il ait survécu depuis des millénaires, qu’il ait conservé des stocks de ce poison précieux, et qu’il les ait épuisé dans un seul but, de gouverner le monde en ayant ces sbires à sa propre volonté…. Il me faut agir, je suis à l’intérieur de l’engrenage…."


Dernière édition par le Dim 26 Nov - 6:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majora1

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Personnages : Taoru
Métiers : Boulanger, Paysan et Sculpteur de bâtons
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Taoru   Sam 25 Nov - 17:42

Jour 363 : "Dans 3 jours je ne vivrais plus, mais l’espoir renaît quant à la façon de stopper cette guerre, le poison cessera son effet quand le contrôle du mage cessera, c’est à dire si il venait à mourir… Tout ces soldats connaîtront une belle mort ou mouront dans une autre bataille mais pas celle-ci, j’en fais le serment. Yume-Na.. Est passée tout à l’heure… Je commence à comprendre ce qui se tramait, Yume-Na, la plus belle des Osas , avait été contaminé par ce poison et elle asservit sans se rendre compte ce mage noire… Cependant je remarque que le poison reste limité par le pouvoir de l’amour…. Si Yume venait me voir c’est qu’elle agissait contre ce poison, et son cœur, malgré la puissance de la magie noire est plus fort, ceci explique sa venue il y a quelques jours, pour me demander ce que je voulais.. J’ai été bête de lui refuser toutes paroles. Puis quand elle est venue dans mes bras et quand elle s’est endormis… Je fût le plus heureux de tous, et je me rendais pas compte... Elle se bat en elle-même par amour pour garder son contrôle, et résiste difficilement aux forces qui se battent en elle (d’où l’évanouissement léthargique), Si l’amour parvenait à vaincre, le sort du monde changera, Yume, je compte sur toi…. Je sais que tu y arriveras… Je ne pratique pas la télépathie mais viens je t’en supplie et acharnes toi, tu y arriveras, Amakna est entre tes douces mains et ton cœur….."

Jour 365 : "1 journée…. Yume est passée me voir, comme si ces quelques mots écrit précedemment lui aurait été soufflés à l’oreille…. Elle a un pouvoir d’accès à toutes ruelles, touts bâtiments d’ordres politiques, économiques à Brâkmar, elle seule peut tenter le coup d’éclat d’endiguer le processus de guerre… Sa bataille acharnée en son être intérieur fût difficile, mais elle eu la force nécessaire et l’a surmontée avec succès, l’amour triompha. Nos retrouvailles fût ce qui m’arriva de plus beau après notre mariage, la sentir près de moi, retrouvant la chaleur de ses bras et de son souffle, son sourire, ses yeux (et accesoirement ses tofus lol)...
Ô que j’aimerais pouvoir te remercier…
Après t’avoir expliqué mes plans, j’ai peur, j’ai peur de te perdre définitivement, mon destin est sûrement scellé, mais quand est-il du tiens ? Tu vas courir les pires risques… Je n’ai pas envie de te perdre…
Yume-Na m’avait pourtant dit de ne pas me morfondre, que tout se passerait bien et qu’elle ferait tout me sortir de là avant le passage à l’échafaud, que le monde serait sauvé et que nous vivrons heureux..
Pourquoi ais-je cette crainte pour ton avenir ?.. Ou pour le notre… Je ne sais pas, plus.. Je sombre dans la folie probablement… Je t’aime…"



La jeune Fécatte ferma le livre, le regard perdu dans ses pensées… Les enfants la regardaient avec attention, eux aussi semblaient touchés par l’histoire :

_ "Son journal s’arrête hélas ici, tout ce que nous savons de plus c’est que Yume arriva à tuer Reicros et aussi que ce 366 ème jour, de cette année Bissextile, où Taoru fût executé , où le monde devait sombrer dans le mal absolu, une tempête violente éclata, la pluie s’écrasa avec une violence inouïe, le vent souffla telle la complainte des morts des Landes de Sidimotes…. Cette tempête est à l’image de la création du monde, où les éléments se déchaînèrent pour créer la Terre D’Amakna. Chaque dernier jour des années bissextiles se produit une tempête semblable… Comme si Taoru revenait montrer combien il a souffert. Cependant, le jour de son mariage fût paraît-il la plus belle journée qui soit en ce monde...
Quel jour sommes nous les enfants ?"

_ "On est le 31 Déscendre....Maman…. C’est pour ça qu’il y a la tempête ?…. C’est ce jour là ?…"

_"Oui c’est pour cela que je vous la raconte aujourd’hui, pour que vous sachiez, et que vous n’oubliez pas qu’à chaque tempête se cache quelque chose…."

_"Qu’est devenue Yume-Na ?"

_ "Yume-Na a continué à vivre en se gardant ce secret, elle était bien évidemment l'Héroïne de la légende prophétique des Osa (Voir livre sur les légendes prophétiques des classes, futurement plus bas). Elle le garda jusqu’à sa mort, il n’y a de cela que très peu de temps… Avant de mourir, elle confia à Allistéria ce manuscrit qu’elle pût retrouver (elle l’avait vu dans la cellule, bien que Taoru le cachait pour éviter qu’il soit prit) Pourquoi ma mère ?.. Je ne sais pas, mais, sur son lit de mort.. Allistéria me confia ce manuscrit en m’ayant conté auparavant l’histoire, et il en sera de même pour vous mes enfants…. De génération en générations…. Dormez du mieux que vous pourrez, mais ne craignez pas cette tempête, elle n’est autre que Taoru qui revient voir si le monde se porte bien."


Dernière édition par le Dim 26 Nov - 4:07, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majora1

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Personnages : Taoru
Métiers : Boulanger, Paysan et Sculpteur de bâtons
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Taoru   Sam 25 Nov - 18:12

*Journal des éxécutions de Brâkmar* :

- Taoru : 1m 81, 59 kilos, Le sujet ne se comporte pas comme les autres… Il est emmené par 3 squelettes (ceux qui étaient présents dans sa cellule, cependant ils n’ont rien pût entendre des plans de Taoru car ils n’ont pas d’organes permettant l’audition lol) le tirant avec des chaînes, son visage reste impassible.
Les Bontariens, savent que trop ce qu’est la mort, Ils la craignent, bien qu’ils se battent pour éviter qu’elle se propage, ils en ont peur, ils sont lâches.. Mais ce Sujet semble porter en lui un lourd fardeau, son cœur pèse, mais semble léger en même temps, que ce trame-t-il en lui pourquoi ce regard perdu et ce sourire malsain sur son visage ? Ce Sujet expose clairement des Symptômes contradictoires sur la mort, il possède une joie inconsidérée, doublée d’une sérieuse défiance à la Grande Faucheuse, et il possède aussi une peur incalculable, notamment, nous pouvons noter que son cœur bat à un rythme de 123 pulsations à la minute. Et qu’il résonne anormalement dans nos têtes.

Le monde s’amasse, petits et grands, il s’entasse et se bouscule… Il ne prolifère aucuns mots toutefois.

Les Chafers pose sa tête latéralement avec force sur un tronc, son visage saigne sur le côté écrasé sur le bois encore maculé du sang de la précédente éxécution. Le sang coule, du sang de Bontarien, du mauvais sang. Ses yeux se ferment et les larmes coulent, mais pas de douleur.. Les Fécas ne craignent pas cette douleur, que lui arrive-t-il.?.
Le bourreau s’avance et prend la « Pelle Zébuth », … Ses mains l’accroche avec fermetés, Ses mains sont moites… Le Sujet baigne dans ses larmes et son sang,.
Le sifflet de notre chef aimé de tous Reicros retentit, le bourreau lève la pelle sans peine… et l’abat avec fracas sur le Sujet... La tête tombe, les larmes pleuvent comme si il eût été encore vivant, le tonnerre gronde, la pluie s’abat désormais de toute ses forces, le vent souffle à déraciner un Chène Mou de son sol fertile.
Les Chafers s’affèrent de transporter le corps dans les Landes pour L’enterrer.

31 Déscendre 1568
après Kazak Krûm le sanguinaire
Galdo Arak.. Serviteur de Brâkmar.


Dernière édition par le Dim 26 Nov - 6:20, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majora1

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Personnages : Taoru
Métiers : Boulanger, Paysan et Sculpteur de bâtons
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Taoru   Dim 26 Nov - 3:59

*Les légendes Prophétiques des classes*
(Ouvrage faisant partit de la grande bibliothèque d'Amakna, ce livre, de par son unicité, est placé sous vitrine et ne peut être ouvert, par mesure de protection...).

[...]Il y eût la Création de la Terre D'Amakna, où les éléments se bousculèrent, l'eau, le feu, la terre, le vent, le neutre, pour façonner ce que serait ce paradis terrestre où les créatures de toutes sortes se developperont. [...]
Les Dieux, Jiva, Maimane, Menalt, Summens, Hecate, Raval, Djaul, Rosal et Rushu, se rassembleront pour créer les espèces Dominantes, Divisés en classes, pour leurs différentes aptitudes, qui seront Respectivement :

_ La Force
_ Les Soins
_ La Passion de L'Alcool
_ La Souffrance
_ Le Hasard
_ Le Naturisme (les Sadidas, pas les Crâs n'est-ce-pas Yume :p)
_ La Dextérité
_ Le Contrôle du Temps
_ La Passion de l'Or
_ Le Mal
_ La Défense
_ L'Amour

[...] Il en fût décidé qu'à travers les âges, chaque classe aurait un Jour un Héro qui changera le destin D'Amakna, en bien ou en mal. Ces héros, unique pour chaque classe connaîtra tantôt la peine, tantôt la gloire, tantôt une mort Violente... [...]
Les Visions des prêtres [...] ont ainsi décidé que ces héros brilleront selon un ordre précis. Après ceux-ci le monde sera le plus parfait qu'il soit :

_ La Force : Au printemps du monde, Un Iop, combattra le dernier Dragon ,gardien des Dofus en son sein, car celui-ci tuera sa bien aimé Hélséphine, Le Dragon moura, par la puissance des coups porté par le Héro. Le Iop moura peu de temps après, mortellement blessé. Cet évenement fera place à l'extinction de la race Dragonnique et mettra en place, La Quête des Dofus (Les Oeufs de Puissance), ainsi que la Migrations de milliers d'aventuriers en Amakna.

_ Les Soins : Les milliers d'aventuriers aporteront des maladies mortelles de toutes les contrées créées bien avant Amakna. Le Salut des espèces et des aventuriers résultera d'un petit être ailé, qui possédera le pouvoir de guérir toutes les maladies, possibles et inimaginables, ses ailes possèderont un pouvoir de guérison supérieur à la Normale des Enis. Cependant, le Héro s'épuisera à la tâche et moura de fatigue. Cet évènement apportera la suppression des maladies mortelles en Amakna.

_ La Passion de l'Alcool : Des créatures primitives appelées "Pandawa" connaîtront une évolution importance lorsque une femelle pandawa, mélangera du jus de bambou rance a de l'eau marécageuse. Cet alcool de Bambou aux propriétés magiques, le pandapils, transformera ces espèces primitives en guerriers féroces ivres d'amour pour cette boisson leur donnant une intelligence supérieure. L'Héroïne deviendra la Reine des pandawas, et ce peuple formera une communauté fermée dans la jungle jusqu'à la construction du pont reliant Astrub à la Jungle Pandala par des Enutrofs ayant trouvé une ambre rare indigène échouée sur les côtes de la ville. Cet évenement apportera une nouvelle espèce à la communauté des aventuriers à la recherche des Dofus.

_ La Souffrance : Les querelles entre dieux seront de mises, et l'objet de leurs foudroiements se porteront sur un jeune Sacrieur, ayant tué un Aventurier s'avérant être un Voleur à Astrub. La Division de deux Dieux quant à son jugement, l'un (Jiva) voulant qu'il soit grâcié pour son acte d'avoir tué un être malsain et l'autre (Djaul)voulant qu'il soit executé dans les pires souffrances qui soient, fera apparaître, deux camps distincts en Amakna. Le Dieu Voulant sa Souffrance réussira à le capturer et le fera Souffrir jusqu'à son dernier souffle. Cet évènement Divisera Amakna en deux, les Bontariens, partisans de Jiva et les Brâkmariens, partisans de Djaul. Les autres Sacrieurs prendront plaisir à se faire souffrir en souvenir de ce Héro.


Dernière édition par le Dim 26 Nov - 6:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
majora1

avatar

Nombre de messages : 12
Age : 29
Personnages : Taoru
Métiers : Boulanger, Paysan et Sculpteur de bâtons
Date d'inscription : 02/11/2006

MessageSujet: Re: Taoru   Dim 26 Nov - 5:46

(Nous allons tourner directement à la page concernant l'histoire de Taoru...)

_ Le mal : A l'Automne du monde, un Puissant Mage Noire Sram renaîtra (Les mages adeptent de la magie noires furent exterminés bien avant l'écriture de cet Ouvrage.). Sa Volonté d'asservir le Monde, le poussera à creer une Armée composée de plus de 355 000 Soldats dont 330 seront les pires créatures qui soient...[...]. Les Soldats seront ensorcelés par de la salive de Dragon, que le Héro du Mal aura conservé dans sa précédente vie. La Salive Sera la Salive du tout dernier Dragon D'Amakna, celui qui Défiera, Le Héro de La Force.
Il choisira la date du 31 Descendre de l'année bissextile 1568, La date d'Anniversaire de la Création du monde, pour entamer une marche à travers les plaines et les villes en massacrant tous ceux qui marcheront en travers de son chemin.
Son plan sera enrayé par 2 Héros, qui arriveront au péril de leur vie.. à Défaire l'armée et libérer les soldats hypnotisés avant qu'il ne soit trop tard.
Cet evenement marquera le renouveau du monde D'Amakna, ainsi que la relative paix entre Bontariens et Brâkmariens.

(Il est important de savoir que Reicros a eu vent de ce Livre prophétique mais qu'il n'y prena guère attention du fait que pour lui, la magie noire était indestructible.... Et qu'il réussirait a défaire ces 2 Héros avant qu'il ne soit trop tard et ainsi répandre son règne de terreur..)

_ La Défense et l'Amour : Ces Deux Héros se rencontreront à Astrub et s'aimeront plus que tout au monde. Sans le savoir ils se marieront un 31 Déscendre d'une année Bissextile, Anniversaire de la Création du monde, ils scelleront ainsi leurs deux destinés ensemble.
L'héroïne de l'Amour, la plus belle des Osas sera charmée par le mage noire, le Héro du Mal de Brâkmar. Elle capturera son maris exactement 3 ans après leurs mariages et le fera emprisonner à Brâkmar.
Ce Féca, Héro de la Défense, réussira a se garder 1 an en vie avant son exécution Orchestré par le mage noire Lui même. Sa défense sera incroyablement significative de son engouement envers les bontariens, et de Son coeur Déchue.
Cette Osa, héroïne de l'Amour parviendra a rompre le charme exercé sur elle par amour pour son maris et ainsi suivant les Plans du Héro, elle tuera le Mal en personne, trop tard pour sauver son maris éxécuté le jour même. Les éléments se déchaîneront tous les 31 Déscendre des années Bissextiles.
Cet évenement marquera définitivement Amakna, comme étant le sacrifice le plus salutaire pour les peuples (Taoru) et la preuve que l'amour sera toujours la plus forte (Yume-Na).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Taoru   

Revenir en haut Aller en bas
 
Taoru
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shinzô No Suika :: Les Shinzô :: De l'histoire-
Sauter vers: